| S'INSCRIRE | IDENTIFIEZ-VOUS :
Mot de passe oublié
GillesDid
Paris
1 témoignage

"Calamireux"

écrit le 5 Septembre 2016
Traversée du 1 Septembre 2016 sur le Piana

Un voyage Bastia Marseille calamiteux. La ventilation en panne dans la gare maritime, l'accueil désastreux ou inexistant, aucune ambiance à bord, aucune musique, au restaurant, j'ai eu l'impression d'être servi dans un snac de gare, plats arrivants dans le désordre, bousculés, service malaimable, pas de café. La cabine irréprochable par contre. Le bar était sinistre au niveau de l'ambiance, les sièges répugnants de crasse. L'arrivée désastreuse, entassé dans une navette pour la Joliette, dans les bouchon 1/2 h, devant la gare de la Joliette, les bagage jetés sur le bitume en pleine circulation, j'ai du les récupérer avec les voitures qui me frolaient. => jamais plus la meridionale

Accueil
Restauration
Confort
de la cabine
2/10
Niveau de recommandation de GillesDid :

le commentaire de la Méridionale

Bonjour GillesDid,

Nous vous remercions pour votre témoignage.
Nous sommes surpris par votre commentaire car nous apportons un soin particulier à recevoir les passagers dans les meilleures conditions à bord de nos navires.
Nous avons effectivement rencontré des problèmes informatiques à bord du Piana le soir de votre traversée. Les pods de nos serveurs qui donnent les ordres d’envoi en cuisine ont dysfonctionné, ce qui s'est traduit par un envoi des plats dans le "désordre", veuillez nous en excuser.

Nous espérons que vous aurez la possibilité de tester la qualité de nos services lors d'une prochaine traversée à bord de La Méridionale.

Écrit le 14 Septembre 2016
envie de partager ?

Ils ont voyagé avec La Meridionale

Florence34 25 Juin 2017
Tres bonne traversée. L'équipage est tres à l'écoute et tres accueillant. Cabines propres et...
Kate 25 Juin 2017
Merci au commissaire de bord et son équipe pour cette traversée L accueil est toujours agréable...
le 24 Juin 2017
super traversée à refaire avec plaisir et à recommander
corsedarles 22 Juin 2017
Nous prenions le bateau, chaque année, pour revenir chez nous, depuis plus de 30 ans, et toujours...